L’ingratitude du métier

Vaste sujet que je m’apprête à traiter ici avec vous …

Pour être honnête vous allez plus me servir de psychologue que de lecteur sur ce coup, parce que je sais que d’en parlé ne changera rien mais une chose est sur, cela me fera un bien fou.

C’est de l’ingratitude à la rupture du contrat dont je voudrais vous parler.

En effet, les fins de contrat sont rarement réjouissantes : régularisation des congés payés, régularisation de la mensualisation, les indemnités de fin de contrat, la prime de précarité pour les CDD,…

Je peux concevoir que de devoir payer encore un tas de choses une fois la fin de contrat annoncé soit agaçant, que certaines sommes soit très élevés mais les faits n’ont rien d’une partie de plaisir non plus de notre côté…

Nous avons, malgré que nous ne soyons que l’employé, la lourde tâche de relever les erreurs commises tout au long du contrat, de réclamer les sommes dues, de faire valoir nos droits…

Théoriquement c’est aux employeurs de s’occuper de tout cela, mais personne ne le fait. Nous ne devrions avoir qu’à valider les chiffres, signé les documents de fin de contrat et encaissé notre chèque.

Ce serai si facile…

J’ai eu trois fins de contrat depuis mes débuts, je ne garde de bons souvenirs que d’une sur les trois.

Une fin de mission de remplacement (CDD) d’une collègue d’un village voisin qui s’était cassé la cheville. Un contrat signé sur le tas, un bébé de 4mois, des parents militaire de carrière, une rupture en bon et du forme. Le bonheur.

Bien souvent lorsque nous réclamons notre dû, les parents se sentant arnaqué filent au RAM (Relais Assistant Maternel) et reviennent ensuite furax, déterminés avec des informations erronées dont nous auront à coup sur bien du mal à nous défaire.

On ne peut pas leurs en vouloir, il vaut mieux croire quelque chose « d’officiel », de sur, de (théoriquement) calé en la matière que la Nounou …

Seulement voila les RAM c’est quoi ??

Ni juriste, ni comptable, ni quoi que ce soit d’ailleurs. Ce sont pour la plupart des assistantes maternelles retraitées, des bénévoles.

Alors ici je me suis syndiqué, j’ai imprimé trois conventions différentes (certaines étant plus compréhensibles que d’autres), j’ai imprimé et conserver tous les articles, jurisprudence, cour d’appel, cour de cassation touchant de près ou de loin notre profession… aujourd’hui j’en sais donc davantage que le RAM du coin.

Mais voilà, nous bataillons pour ne pas perdre notre dû, parfois une somme colossale. Nous nous battons pour ne pas avoir à s’assoir sur ce qui nous revient de droit.

Au risque de passé pour une voleuse, une arnaqueuse.

C’est ce que j’ai vécu.

J’ai prouvé mes dires, j’ai prouvé que j’avais raison, que cette somme devait mettre payé mais pas évident de rester courtoise, de garder ton calme quand malgré des mois et des mois de travail tes employeurs te méprise, te menace.

Quand nous réclamons notre dû fini les niaiseries des débuts, les caresses dans le sens du poil pour que la Nounou accepte telle ou telle chose, fini d’être faux, les vrais visages sont là.

Les fins de contrat c’est ma hantise aujourd’hui…

Je les redoute et pour cause ma dernière fin de contrat me pourrit la vie.

En effet, à la fin de notre contrat mes ex-employeurs ont pris grand soin à me descendre.

Je ne sais pas ce qui a été dit, à qui, ni quand mais je sais que quelques choses a changé.

Vis-à-vis des habitants de la commune principalement parce que des personnes qui me saluait, discutait avec moi lors de mes ballades m’ignore maintenant. Me regarde de travers, je sens leurs mots sur moi une fois le dos tourné.

Alors cela fait maintenant des mois que cela dure et au départ je n’y prêtais pas attention. Volontairement.

Mais forcé de constater que plus rien n’est comme avant….

Moi qui avant sortais quasi quotidiennement, je sors de moi en moins. Parce que même si je m’étais interdit que jamais personne ne m’atteindrait sans raison et bien cette ambiance est pesante.

C’est lourd.

Vraiment.

Je sais qu’autant que possible ils salissent ma réputation, qu’autant que possible ils me descendront, parce que je n’ai pas attendu d’être viré sans préavis pour démissionner. Parce que j’ai réclamé ce qui m’était dû, parce que j’aurai été jusqu’aux prud’hommes s’ il l’avait fallu…

Alors une fin de contrat c’est toujours délicat, et je sais que peu se passeront bien…

J’essaie de me dire que tous les employeurs ne sont pas pareils, que certains sont honnêtes, droits et reconnaissants.

J’essaie surtout de ne pas y penser… jusqu’au jour ou je serais mise devant le fait accompli, ou il faudra que je ressorte toute ma paperasse pour prouver ma bonne foi,  une nouvelle fois.

[…]

Advienne que pourra….

8 commentaires sur “L’ingratitude du métier

  1. Je lis tres souvent ton blog (voir tout les jours) et parfois je rigole de tes commentaires, parfois je me dis que tu pousses un peu , dans le sens où tu positionnes tes idées et celles qui n’y adhère pas peuvent aller se faire voir.. t’inquietes pas j’en ai aussi car malheureusement notre boulot nous le « contraint « .
    J’ai eu une rupture de contrat qui s est plus ou moins bien passé… je suis de nature a adorer mon job meme si on a des horaires de dingues, des journees chargées, des situations pas toutes simples… mais je me donne a fond, des activités, des sorties, des investissements à tout va… mais parfois a trop etre gentille…on passe aussi pour une conne car trop arrangeante, trop de trop et des fois je crise une fois la porte fermée… bref comme toute les nounous!
    Peut etre que tu te sens « persécuté  » par cette fin de contrat… les gens aiment parler et encore plus dans des ptits bleds, mais combien de loulous tu as gardé et tout s’ est super bien déroulé ? Combien garde le contact avec toi? Combien de parents te recommandent? Bref juste pour te dire que notre job sera toujours avec des beaux moments comme des mauvais, mais un contrat ne te pourrira pas ton TALENT de nounou… un contrat qui finit mal… mais combien ont la joie de continuer avec toi et d’apprécier ce que tu fais et ce que tu es???
    Alors Oui ça nous bouffe mais tu es humaine et j’ai envie de te dire c’est normal sinon arrête ce boulot… l argent est tabou et le sera toujours…
    Bon courage à TOI

    J'aime

    1. Bonjour Delphine,

      Tu m’as beaucoup faire rire 🙂 Merci !!
      C’est pour cela finalement que l’ont m’apprécie, sans filtre toujours !!!

      Cette fin de contrat à viré au cauchemar et j’en reparlerai quand tout sera terminé. Pour l’instant je ne préfère rien dire… mais cette affaire a pris un virage a 300degré …

      Des bises

      J'aime

  2. Coucou,
    ass mat depuis 1999, je n’ai jamais connu de mauvaise fin de contrat, mais il faut dire que je les préviens assez longtemps à l’avance, tiens tu vois en juin cette année, au moment du calcul cp, j’ai calculé pour un parent sa fin de contrat qui n’est que pour janvier, pour qu’il s’y prépare, même s’il le sait depuis longtemps parce qu’on en parle.
    Y’en a des fois qui ne sont pas futés ou tout simplement étourdis, on les repère au fil du contrat, donc on fait des rappels plus souvent que pour les autres.
    Comme je fais pas mal de leur boulot (comme tu le dis), j’ajoute de temps en tant quelques calculs en bas du relevé mensuel pour qu’ils se familiarisent (ce mois-ci j’ai indiqué la future indemnité de licenciement que la parent aura en janvier, bien sur il manque 2 mois mais ça annonce la couleur.

    Par contre tu parles de 3 conventions différentes mais il n’y en a qu’une attention, et pour être animatrice de RAM il faut un diplôme bac +3 (ou +2 je ne sais plus) comme éducatrice de jeunes enfants (le plus courant)

    bonne soirée

    J'aime

    1. Bonjour Sophie,

      Malheureusement contre la mauvaise fois, les délais de prévenance n’y feront rien. L’histoire s’est corsé et ce n’est plus si simple que cela…

      Je reviendra prochainement (quand tout sera terminé….) pour donné des nouvelles fraiches et surtout expliqué un peu plus en détails.

      Des bises

      J'aime

  3. Dur dur que de te lire puisque je pense que malheureusement, nous sommes toutes passées par là…
    Depuis 7 ans que je fais ce métier, j’ai eu 1 fois ce cas de figures.
    Se sentir OBLIGER de démissionner pour se préserver. Et bien 2 ans après, j’en garde des sequelles!!
    Mais ça m’a ouvert aussi les yeux. Je ne me laisse plus embobiner, je dépanne qu’occasionnellement et je ne m’en porte que mieux.Certes les parents ne sont pas tous comme ça, mais une grande mojorité quand même et donc je pars du principe que tout est beau et rose Mais le jour où ils n’ont plus besoin de toi, ils te jettent ! Donc je me concentre sur les enfants, je leur donne toute mon energie, et mon affection le temps de l’accueil et une fois l’heure de départ avec papa/maman, je ne « traine » pas. J’ai fait (et bien fait) mon travail, donc « bonne soirée et à demain ». voilà je n’attends plus rien de mes PE, même si ils sont top et cool….en ce moment, mais demain????

    J'aime

    1. Bonjour Nathalie,

      Merci beaucoup pour ton petit mot. Je savais que des collègues serait là pour me lire et pour me soutenir. Je mesure la chance d’avoir cette petite communauté autour de moi, vraiment.

      Ils ne sont pas tous mauvais et fort heureusement. Mes deux autres couples d’employeurs me soutiennent envers et contre tous, ils prennent soin de moi.
      Je suis vraiment bien entouré, mon compagnon lui ne me lache pas d’une semelle, et nos familles non plus.
      Heureusement qu’ils sont là…

      Mille bises

      J'aime

  4. Je te comprends ma belle ce n’est pas facile, je t’ai envoye un mp sur insta m’autre jour te disant que moi aussi j’avais vecu ce genre de choses, mais habitant une grande ville a l’epoque je n’avais pas eu ce genre de comportement de la part des habitants.
    J’imagine que tu dois te sentir mal a m’aise car evidement notre reputation dans ce genre de metier est importante.peut etre devrais tu aller au devant de ces personnes et discuter avec elles quoique si elles croient des ragots et des potins ce ne doit pas etre des personnes tres intelligentes.je reitere ma proposition vraiment si tu veux discuter ou poser des questions je suis la, ca fait maintenant 14 ans que je fais ce boulot malgre mes 36 ans.lol
    Gros bisous a toi

    J'aime

    1. Bonjour Sandrine, c’est adorable de ta part !! Merci beaucoup vraiment. Je savais que je serais comprise ici et que des collègues serait toujours prête à bavarder 🙂

      J’ai cru touché le fond hier, mais je suis vraiment bien épaulé. Mon conjoint est là et ne me lâche pas d’une semelle, nos familles sont aussi très présente pour moi, je mesure la chance que j’ai et pour eux je ne lâcherait rien.

      Je reviendrai tout bientôt mettre au courant mes abonnés sur IG, mais tant que je n’ai pas les derniers documents je ne peux rien dire.

      Gros gros bisous

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s