Les Assistantes Maternelles et les réseaux sociaux

Instagram, Twitter, Facebook, Pinterest, …

Ce sont les plus connus, et personnellement je suis sur Intagram et Facebook.

IG

Dans mon quotidien d’Assistante Maternelle j’accorde une grande place aux réseaux sociaux (dans ma vie de tous les jours aussi d’ailleurs …)

Alors on y poste des choses plus ou moins utiles (souvent inutiles, avouons-le) mais le réseau avec qui je partage mon quotidien, s’intéresse à ce quotidien … et pour cause elles sont pour la plupart assistantes maternelles, parents employeurs, futurs parents employeurs, ancienne assistante maternelle …

Nous sommes vraiment très nombreuses sur Facebook (les groupes regorgent d’assistantes maternelles, mais le contenu partagé au sein de ces groupes est sensiblement différent que celui partagé sur Instagram par exemple)

Sur les groupes Facebook, elles viennent pour la plupart trouver des conseils (concernant une difficulté avec un enfant, un conflit avec un parent employeur) ou de l’aide (concernant un calcul de mensualisation, concernant une déduction de salaire) alors que sur Instagram ou Pinterest le contenu c’est plutôt  NOTRE QUOTIDIEN !!!

Nous y partageons nos prouesses : « Waouh chéri, aujourd’hui j’ai enfin réussi à faire avaler des brocolis à X !!!!! », les prouesses des enfants (tel un parent gâteau) : » Le XX/XX/2016, Petit A fait son premier caca au pot !! » mais aussi nos jolis moments de partage avec les parents, nos petits bonheurs et nos malheurs.

Hélas notre quotidien d’ assistante maternelle n’est pas fait que de jolis moments, réjouissants à souhait, encore moins palpitants et nous avons besoin d’en parler (la malnutrition de l’enfant B, le mauvais développement psychomoteur de l’enfant O, le mois de Janvier toujours impayé malgré trois relances en courrier recommandé avec accusé de réception aux parents…)

Nous avons besoin d’en parler, d’être rassurer, épauler, aiguiller, réconforter. Nous en parlons avec des inconnus, ils habitent parfois aux quatre coins de la France, ce sont des contacts virtuels mais au bout du compte ces gens nous comprennent et sont important pour nous.

C’est drôle mais se savoir écouter, comprise (surtout) à quelque chose de rassurant, dédramatisant …

Le silence est quant à lui lourd, pesant, dévastateur …

Oui nous avons nos proches, nos conjoints, nos parents, nos sœurs, frères, et même s’ils font mine d’écouter et d’essayer de comprendre notre lot quotidien de déboires, ça les dépasse …

(Clairement, mon conjoint se fiche un peu de savoir que G est toujours nourrit au petit pot 6 mois alors qu’il à 24mois)

[…]

Alors être très actives sur les réseaux sociaux quand tu as deux, trois ou quatre enfants en bas âge à charge ça soulève quelques questions.

  • « Mais comment fais tu pour avoir le temps de Twitter autant dans une journée ?? »
  • « Ils font quoi pendant ce temps là les enfants ?? »
  • « C’est débile de raconter ta vie sur Instagram, pourquoi tu le fais d’ailleurs ??? »

Très cher(e) lecteur(trice), je t’invite à venir passer une semaine en ma compagnie (et celle des marmots) pour voir à quel point tu auras envie d’une à peu près vraie vie sociale au bout de 3jrs de caca, cucul, couche, pot !!!!

Tu pourras en même temps juger de l’organisation quasi militaire que nous devons avoir pour la gestion des repas, biberons, et autres choses qui te paraissent là dans l’immédiat tellement simple, rapide et dénué de toute complexité (oui donner trois biberons simultanément ce n’est pas si évident et pourtant on assure !!)

Je te rassure, nous avons des petits (micro) moments à nous : la pause pipi (même si OK, je ne m’en octroi qu’une par jour), la sieste de la marmaille, ou bien même (non cela ne relève pas du rêve) lorsque la tribu joue calmement et silencieusement sur le tapis devant toi (rappel moi plus tard de rédiger un billet sur l’option : multifonction dont est équipé une grande majorité d’assistante maternelle)

Alors cela fait quelques mois que j’exerce, je partage mon quotidien pas toujours rose avec mon conjoint, mes proches, parfois les parents employeurs qui prennent le temps de s’intéresser à l’état psychologique de leur nounou mais ces échanges reste minimes par rapport à ceux que j’ai avec les copines virtuelles d’ Instagram et de Facebook, qui parfois d’elles même lorsqu’elles ressentent un coup de mou viennent et te disent « Tu n’as pas l’air d’aller bien, tu veux en parler ???? »

Je te vends du rêve hein ??? Eh bien, saches que ces personnes existent bel et bien !!!! Et que ces personnes rendent mon quotidien tellement plus agréable.

Oui parce qu’en journée quand je suis au bout du rouleau, quand à 10h00 je sent que la journée va être plus que pourrie ou que je suis « in love » de petit P qui partage ses premiers gazouillis, je sais qu’elles seront la pour moi.

3 commentaires sur “Les Assistantes Maternelles et les réseaux sociaux

  1. Ma fille vous suis depuis un moment sur Instagram. Elle est fan du matériel de puériculture. Elle me sollicite pour avoir le même puisque je suis assistante maternelle, comme vous, mais aussi agricultrice.
    Comme vous je suis accro aux réseaux sociaux.. bien qu’entourée parfois je me sens seule.
    Au plaisir de vous lire.

    J'aime

    1. Bienvenue par ici Hélène 🙂
      Alors là, je vous tire mon chapeau… agricultrice en plus de votre emploi d’Assistante Maternelle !! Vraiment wouahh
      Mais prenez soin de vous, pensez à vous 😉

      Au plaisir de vous lire ici,
      Claire

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s